Menu
A+ A A-

Trophées du Sport responsable : les vainqueurs

250 structures sportives (39 disciplines) ont répondu à l’appel Sport responsable qui met à l’honneur des actions exemplaires.

L’Association sportive Los Sautaprats Coarraze Nay dans la catégorie « accessibilité », les mousquetaires de Joinville dans la catégorie « mixité », le Paris Université Club dans la catégorie « santé et prévention », le Kawann Triathlon Club dans la catégorie « éco-responsabilité », l’association badminton Salbris dans la catégorie « insertion et reconversion », l’USC Bonneuil dans la catégorie « fairplay et citoyenneté », la Fédération Nationale CAMI Sport & Cancer dans la catégorie « acteurs engagés » remportent les trophées 2017 et ont reçu, des mains de Sébastien Chabal, président du jury, et de nombreux experts présents, leurs récompenses.

La démarche Sport responsable, après six ans d’existence, continue à prendre de l’ampleur. Rendez-vous en 2018 pour une nouvelle édition et la découverte de nouvelles initiatives vertueuses dans le monde du sport amateur et professionnel.

Jean-Laurent Granier, président-directeur général de Generali : « Le Sport responsable est une initiative à laquelle nous sommes particulièrement attachés car cela permet à travers l’engagement dans le sport de promouvoir le lien social, l’éducation et de mobiliser beaucoup d’énergie, autant de valeurs auxquelles Generali France est très attaché. »

Sébastien Chabal, président du jury des trophées du Sport responsable : « Nous avons encore vu et récompensé ce soir de belles initiatives de structures qui viennent des quatre coins de la France. Elles naissent grâce à beaucoup de volonté et d’envie. Nous pouvons être fiers d’avoir mis à l’honneur de si beaux exemples dans le sport. Sport responsable est en train de se propager et c’est vraiment une bonne chose. Rendez-vous en 2018 ! »

Patricia Vignau, Association sportive Los Sautaprats Coarraze Nay, vainqueur dans la catégorie « accessibilité » : « Notre initiative est essentiellement axée sur la pratique du trampoline et de la gym pour des personnes valides et handicapés. Ils exercent ensemble. Nous sommes vraiment pour une grande mixité. Par exemple, l’un de nos jeunes handicapés a intégré une compétition pour valide et a remporté un challenge Handi Trompo ! Nous accueillons des jeunes handicapés toute l’année parmi nos 200 adhérents et nous allons continuer dans ce sens en espérant monter en puissance. »

Cécile Denise, les mousquetaires de Joinville, vainqueur dans la catégorie « mixité » : « J’ai commencé l’escrime car je ne me sentais pas bien. J’avais besoin de temps pour moi. Je suis ensuite devenue présidente des mousquetaires de Joinville et j’ai décidé très vite d’ouvrir une section pour les femmes afin de les pousser à faire des choses pour elles et uniquement pour elles. En parallèle, nous avons développé des activités autour du sport santé et pour tous avec une section pour la pratique des seniors venus de nos maisons de retraite mais aussi de l’escrime pour des enfants issus d’écoles spécifiques, des cours pour les bébés et également du handi-escrime.  Nous mixons l’ensemble de ces acteurs toute l’année. Par exemple, de mon côté, je tire régulièrement contre notre éducatrice qui est en fauteuil. Nous avons vraiment la volonté de démontrer que l’on peut se rattacher à la société par le sport. Le sport est une leçon de vie. »

Cédric Grojean, Association Badminton Salbris, vainqueur dans la catégorie « insertion et reconversion » : « Le club est engagé depuis plusieurs années sur la logique Sport responsable. Nous avons mis en place en 2017 un créneau de badminton à destination des demandeurs d’asile. Ce dernier fonctionne vraiment bien avec régulièrement 20 demandeurs qui suivent nos animations faites de badminton évidemment mais aussi de football en salle. Nous incitons également les demandeurs d’asile à s’impliquer dans l’association, notamment lors de déplacement. Nous utilisons également le prétexte badminton pour organiser des échanges entre des demandeurs d’emplois, des entreprises et carrément les membres du pôle emploi de notre secteur. Ces activités, que nous avons dénommées « Badmin job meeting », permettent de mélanger les populations, voire pour certaines, de décrocher un emploi ! Enfin, nous sensibilisons nos adhérents à l’éco-responsabilité toute l’année. »

Nacer Khalid, « Idéalement Sport », USC Bonneuil, vainqueur dans la catégorie « fairplay et citoyenneté » : « Nous sommes des habitués de la démarche Sport responsable de Generali puisque nous avions reçu un trophée des mains de Zinedine Zidane en 2015. Comme nous avons beaucoup évolué depuis, nous avons à nouveau tenté notre chance ! Idéalement Sport intervient en milieu carcéral dans le Val-de- Marne mais aussi dans toute l’Ile-de-France. Dans ce cadre, nous luttons conte la récidive à travers les règles du sport et nous aidons à la réinsertion à travers nos éducateurs spécialisés. Nous avons créé il y a peu une structure afin de faire connaître la pratique du sport à des enfants qui sont dans un régime de réparation judiciaire. Contents, nous avons l’impression que ça marche vraiment et que le sport est un bon moyen de réintégrer les jeunes dans la société. »

Charles-Henri Bernardi, Paris Université Club, vainqueur dans la catégorie « santé et prévention »« Nous nous sommes présentés à la démarche Sport responsable surtout pour obtenir un label. Nous nous sommes alors pris au jeu et nous avons candidaté pour les trophées du Sport responsable car nous mettons en place des initiatives sur quasiment l’ensemble des points de la charte Sport responsable. Par exemple, je pense à notre section sportive pour les enfants de 3 ans. Nous sommes un club omnisport, cela permet aux jeunes d’exercer un maximum de sports différents et ensuite de faire leurs choix. Nous poussons aussi pour la pratique du sport féminin tout comme la possibilité pour des personnes handicapés de faire de l’athlétisme. Enfin, en mars 2017, nous avons créé une section « sport santé » afin d’ouvrir le sport à des non-sportifs, à des sédentaires. »

Antoine Dartigues, Fédération Nationale CAMI Sport & Cancer, vainqueur dans la catégorie « acteurs engagés » : « Nous connaissions la démarche Sport responsable à travers Generali avec qui nous sommes en contact depuis un moment. Nous avons donc décidé d’entrer dans le jeu Sport responsable car nous sommes totalement inscrits dans le sport santé en mettant en place des programmes thérapeutiques sportifs pour les personnes atteintes du cancer. Nous intervenons avec des praticiens médico – sportif auprès des patients qui sont à l’hôpital mais aussi ensuite avec des séances proposées à des personnes en cours de traitement. Enfin, nous formons des éducateurs de clubs afin d’accueillir les patients dans chaque structure. Concrètement, nous proposons la pratique d’un yoga tonique. »

Les podiums par catégories

ACCESSBILITÉ :

  • ASSOCIATION SPORTIVE LOS SAUTAPRATS COARRAZE NAY
  • L'IRIS HOCKEY LAMBERSART
  • CYCLOTOURISTES ANNONNEENS

MIXITÉ : 

  • LES MOUSQUETAIRES DE JOINVILLE
  • COURBEVOIE ESCRIME
  • STELLA SPORTS SAINT-MAUR

SANTÉ & PRÉVENTION : 

  • PARIS UNIVERSITE CLUB
  • BADMINTON NORD PAYS D'AUGE
  • VGA SAINT-MAUR OMNISPORTS

ÉCO-RESPONSABILITÉ : 

  • KAWANN TRIATHLON CLUB
  • EARL CENTRE EQUESTRE PONEY CLUB DES ALPILLES
  • PING-PONG CLUB KERHUONNAIS

INSERTION & RECONVERSION : 

  • ASSOCIATION BADMINTON SALBRIS
  • ASPTT ALBI DIVISION 1 FEMININE FFF
  • BADMINTON CLUB DE LYON
FAIRPLAY & CITOYENNETÉ : 
  • USC BONNEUIL
  • AS LA TOILE UN CLUB AU SERVICE DE LA CITOYENNETE
  • ASH CYCLOTOURISME

ACTEURS ENGAGÉS : 

  • FEDERATION NATIONALE CAMI SPORT & CANCER
  • FONDS DE DOTATION ZINEDINE ZIDANE
  • ASSOCIATION COOPERATION INTERNATIONALE POUR LES EQUILIBRES LOCAUX
Retour en haut

Sporsora

Newsletter

Partenaires