Menu
A+ A A-

ISF World Championship Cross Country 2018

Le mondial scolaire de Cross-Country se déroulera en avril 2018 au Champs-de-Mars. Retrouvez notre entretien avec l'UNSS

L'organisation de l'ISF World Championship Cross Country 2018 - Champs de Mars est l'occasion parfaite pour découvrir l'UNSS, son rapport au cross,  les enjeux d'un tel événement et les retombées attendus. 

Retrouvez les réponses de Vincent ROTA, Responsable des partenariats à l'UNSS. 

Le mondial de cross scolaire aura lieu du 2 au 6 avril 2018. Pouvez-nous dire ce que représente ce cross et plus globalement le cross au sein de l’UNSS ?

Cette année, le cross à l’UNSS se tiendra à deux niveaux : 

Au niveau national, ce sont 250 000 licenciés qui participent aux 130 épreuves qui se tiennent d’octobre à décembre sur tout le territoire. Le championnat de France vient clore cette saison de course (2 500 participants) et son parrain officiel, Renaud Lavillenie, sera présent pour les encourager le 20 janvier 2018 à Toulouse. Le cross à l’UNSS est la discipline la plus pratiquée et plusieurs champions français l’ont couru dans leur jeunesse : Kevin Mayer, Raphaël Varane, Pierre-Ambroise Bosse en sont des exemples.

De manière plus globale et sans entrer dans une analyse médias poussée : entre novembre et janvier, ce sont plus de 200 parutions médias dans les plus grands journaux de la PQR et un hashtag très exposé. Le championnat de France bénéficie d'un broadcast live (près de 100 000 vues),  il est parrainé par un ambassadeur de renom et le jeu concours atteint régulièrement des sommets en terme d’audience (400 000 votes). 

Au niveau international, ce sont 30 pays, 800 athlètes (filles et garçons) venus des 5 continents qui se retrouveront pour une compétition se déroulant dans 1 lieu mythique : le Champ-de-Mars.
Le Cross Paris 2018, dans la continuité du travail réalisé par l’UNSS avec Paris 2024, est le symbole que l’UNSS continuera d'oeuvrer jusqu’en 2024 (et au delà) pour que la jeunesse soit entièrement engagée dans l’héritage des jeux de Paris 2024. 

Notre évènement, c’est une compétition, une rencontre éducative & culturelle entre 30 pays mais aussi une action caritative internationale de grande ampleur. 

Le Cross 2018 bénéficiera, lui aussi, d’une belle visibilité, à la fois nationale et internationale, puisqu’il sera broadcasté, notamment sur Olympic Channel, et qu’il sera parrainé par des champions d’athlétisme et des médias internationaux.

Comment se présente cet évènement qui aura lieu à Paris et quels sont les enjeux d’un tel évènement ? 

Trois approches forment les fondations du Cross Paris 2018  : le Sportif, le Culturel/Educatif et le Caritatif

Côté sportif : avec l’aide de l’ISF, la FFA et l’IAAF, nous prévoyons de dépasser les 30 pays et 800 athlètes présents. La compétition décernera un tire de champion du monde scolaire dans chacune des catégories.

En lien avec la Mairie de Paris et la région,  un programme culturel & éducatif sera concocté.  Il se composera de la visite de la ville, des musées mais aussi de la création de moments d’échanges entre les jeunes. “Des événements organisés par les jeunes et pour les jeunes” : voilà notre engagement. Nous attendons plus de 100 jeunes investis dans différentes missions : organisation, juges, traducteurs, jeunes reporters, jeunes coachs ou encore secouristes. 

Sur le plan caritatif : C’est en lien avec la Fondation de Samuel Eto'o et la Fondation International du Sport Scolaire que nous mettrons en place un dîner caritatif afin de lever des fonds pour la jeunesse africaine et mondiale. Paris et la France ont une longue tradition de coopération avec le continent africain. 

Les pays voulant faire du sport scolaire un projet de développement sociétal seront soutenus. C’est l’objectif de cette levée de fonds.

On sait que le cross est un évènement incontournable du sport scolaire en France. Quelles sont les retombées attendues ? 

Tout d’abord l’UNSS, c’est 1,2 Millions de licencié(e)s et une communauté de 200 000 followers sur les réseaux sociaux. Accompagnés par des ambassadeurs de renommées internationales, Samuel Eto’o et Icham El Guerrouj par exemple, cette compétition apportera de nombreuses retombées médiatiques (nationales et internationales)
Et ce d’autant plus que nous prévoyons un Broadcasting complet de la compétition, relayé par l’Olympic Channel et l’IAAF. A titre d’exemple la dernière retransmission de la finale du championnat du monde scolaire de Basket a regroupé une audience cumulée de 500 000 personnes.

Le Mercredi 4 Avril 2018, jour de compétition, un village d’animations et des partenaires sera installé sur le Champs-de-Mars. En parallèle des courses du championnat du monde scolaire, nous prévoyons d’organiser une course de partenaires sur le parcours officiel : une très belle opportunité de courir au pied de la Tour Eiffel pour nos partenaires, leurs salariés et/ou leurs clients.

Les retombées seront également au rendez-vous pour la génération 2024 : nous souhaitons donner aux jeunes les moyens de faire du sport bien sûr, mais aussi de s’engager dans le sport de manière générale.

Au total, avec un programme aussi riche sur toute la semaine, les opportunités de visibilité, d’activation et de communication pour nos partenaires sont multiples et nous saurons trouver un angle spécifique pour chacun.

 

Retrouvez le dossier de présentation en cliquant ici

Retour en haut

Sporsora

Newsletter

Partenaires